September 14, 2018

TURKISH DELIGHT FOR THE C3 WRCs

7ème Rally Turkey, du 13 au 16 septembre 2018

TURKISH DELIGHT FOR THE C3 WRCs

La dixième manche de la saison 2018 verra la C3 WRC vivre la Turquie pour la première fois, un pays où sa sœur aînée - la Xsara WRC - a remporté la première victoire de la marque sur le WRC. la septième fois Citroën Total Abu Dhabi WRT se tournera à nouveau vers Craig Breen - Scott Martin, Mads Østberg - Torstein Eriksen et Khalid Al Qassimi - Chris Patterson pour défendre ses chances.

LE HUB SE DÉPLACE À MARMARIS

L’éruption du volcan islandais Eyjafjöll en 2010, et le bouleversement du trafic aérien qu’il a causé, ont freiné le mouvement WRC en Turquie la dernière fois que le rallye faisait partie du WRC, mais le championnat n’est pas revenu dans le pays depuis. . A son retour au WRC cette année, le rallye sera basé à Marmaris, une station balnéaire méditerranéenne sur la Riviera turque et son troisième hub après Kemer (2003, 2004, 2005, 2006 et 2008) et Istanbul (2010). Malgré le déplacement du hub, les caractéristiques et les difficultés de l’épreuve restent largement inchangées, décrites comme étant à mi-chemin entre le Rally de Sardegna et le Rallye de l’Acropole. Les premiers retours d’informations rapportés par ceux qui ont été envoyés en Turquie suggèrent que le rallye sera à nouveau techniquement difficile, avec des routes de gravier lâches et rocheuses qui seront nettoyées. Les conditions devraient également être difficiles pour les voitures et les pneus, avec des températures très élevées. Test peu familier pour l’ensemble du champ WRC, les équipages de Citroën Total Abu Dhabi sont néanmoins déterminés à ne pas se laisser distancer, profitant de leur prise de notes efficace, de leur capacité d’adaptation et de leur sens de l’improvisation. Sans oublier, bien sûr, que la marque détient le nombre record de victoires globales dans ce pays, remportant quatre des six rallyes organisés ici dans le cadre du WRC.

UN GRAND TEST POUR LES DÉMARREURS

L’équipe s’est bien préparée pour le rallye avec un test pré-événement de trois jours dans l’Aude, réputé pour avoir certaines des routes les plus difficiles parmi les bases de test couramment utilisées. Alors que Mads Østberg et Craig Breen tenteront de tirer le meilleur parti de leur position de départ favorable lors de la première manche (respectivement huitième et neuvième rang), Khalid Al Qassimi sera à la recherche d’un quatrième podium de la saison. effectuant sa troisième participation en 2018 au C3 WRC et sera déterminé à reprendre son rythme dans la voiture pendant le week-end. Après une super spéciale du centre-ville jeudi soir, les choses sérieuses commencent vendredi avec Çetibeli, qui, à plus de trente-huit kilomètres, est l’étape la plus longue du week-end. Pas de gâchis ici, les équipages seront directement en action lors d’une course qui promet de produire des surprises…